Chronique • Le langage des fleurs

cvt_le-langage-des-fleurs_4504Résumé : Rose est dans une relation amoureuse qui ne la satisfait pas mais à laquelle elle ne parvient pas à mettre un terme. Elle supporte le comportement souvent abusif de son petit ami et se concentre sur ce qui a de l’importance pour elle, à savoir, la boutique qu’elle a héritée de son père. Mais le beau Ethan va venir mettre son coeur à l’envers et chambouler le faible équilibre de sa vie.

Rose se laissera-t-elle cueillir par ce bel inconnu tatoué au charme indéniable ? Arrivera-t-elle enfin à se libérer de cette relation sans amour qui la lie à un homme dont elle pense être redevable ?

Une chose est sûre, l’été s’annonce plein de promesses et les mystérieuses livraisons de fleurs dont la jeune femme est gratifiée seront aussi surprenantes que réconfortantes.

Auteur : Erika Boyer | Editions : Auto-édité | Mode de lecture : numérique | Nombre de pages : 252 pages | Service Presse

mon-avis%c2%b2Et voilà, je viens de terminer Le langage des fleurs, second livre que je lis de l’auteure Erika Boyer. Que je tiens encore à remercier pour l’envoi de ce service presse. Tout comme Hyacinthe, que j’ai lu le mois-dernier, j’ai beaucoup aimé ce livre. Je l’ai dévoré en deux jours et à chaque fois que j’étais plongée dedans, j’avais beaucoup de mal à le lâcher.

Le langage des fleurs, c’est ce genre de romance toute simple et mignonne mais qui délivre malgré tout de nombreux messages tellement beaux. Les personnages sont aussi très attachants, Rose & Ethan sont magnifiques ensembles, encore une fois, c’est un amour qu’on sent pur et honnête. J’ai adoré le personnage de Rose, où je me suis parfois retrouvée. Une femme qui manque peut-être un peu de confiance parfois, qui a des doutes, sur l’amour qu’Ethan peut lui porter. C’est une héroïne qui montre des failles, des faiblesses, des défauts, tout simplement. Mais qui n’a pas de défauts ? Rose est terriblement attachante, et c’est clairement son personnage que j’ai le plus aimé dans ce livre.

Ethan est tout autant attachant, on apprends à le découvrir, lui aussi a des défauts, commettra des erreurs, mais ça n’enlève en rien l’amour qu’il porte à Rose. Deux personnages qui ont soufferts, qui portent une souffrance en eux mais qui apprennent à vivre avec ça. On sent les personnages si réalistes qu’on est obligé de s’attacher à eux. Mais on sent aussi que ce sont de belles personnes. Cette histoire m’a beaucoup touchée.

J’ai beaucoup aimé suivre aussi Stecy et Lucas, qui sont des personnages secondaires, respectivement la sœur et le cousin (oncle) d’Ethan et de Rose, mais qui sont tout aussi présents dans l’histoire et qui ont une grande importance pour nos personnages principaux. Ce livre délivre aussi des messages liés à la famille, à l’amitié… Aux personnes qui nous entourent dans notre vie et qui sont terriblement important à nos yeux. Des personnes auxquelles on peut s’accrocher et se reposer dans des moments sombres.

Vous l’aurez compris, ce livre a été une très bonne lecture. Je ne pourrais pas faire assez d’éloges à l’égard de l’auteure, Erika Boyer. Je suis littéralement tombée amoureuse de sa plume. J’aime sa justesse, j’aime sa façon de voir la vie. La bienveillance qu’on sent toujours aussi présente. Cette poésie.

J’affirme maintenant sans aucun doute que je vais suivre avec attention les prochaines sorties de cette auteure et que je veux aussi rattraper ses romans déjà parus, notamment avec « Pardon » et « Sous le même ciel ». Vous pouvez d’ailleurs aussi retrouver chaque lundi un nouveau chapitre d’un tout nouveau roman qu’elle publie sur Wattpad : Promesse Tenue. Pour ma part, n’étant pas une adepte de la plateforme et de lire un chapitre par ci, par là, j’attendrais sa publication en intégralité. Mais n’hésitez pas si vous avez envie de découvrir sa plume, c’est une excellente occasion de le faire !

Je remercie encore une fois l’auteure, pas seulement pour l’envoi de ce service presse, mais surtout pour me faire passer un aussi bon moment avec chacun de ses romans.

j'ai adoré

« On a beau essayer d’être objectif avec soi-même, de s’apprécier comme on est, le regard des autres a souvent une grande importance pour nous, surtout lorsqu’il s’agit du regard de la personne dont on est amoureux. » Rose, chapitre 15

« — Ethan, tu as une dizaine de tatouages et on se tatoue rarement sans raison. Si certains le font pour le côté esthétique de la chose, je suis convaincue que tu es de ceux qui tracent leur vie sur leur peau. » Rose, chapitre 20

« Je suis la vague qui l’empêche de se noyer dans l’océan, celle sur laquelle il surfe quand ça va mal, même s’il a renié l’océan pendant un temps. » Stecy, chapitre 21

Publicités

2 réflexions sur “Chronique • Le langage des fleurs

  1. Erika Boyer (@eb_auteur) dit :

    Merci beaucoup pour cette nouvelle chronique qui me touche tout autant que la première ♡ Ce que tu dis au sujet de ma plume, de mes écrits, me fait vraiment super plaisir. Et savoir que tu as aimé l’histoire de Rose et Ethan me ravit. J’espère que tu aimeras celle de Stecy et Lucas, qui va bientôt sortir !

    Je te remercie sincèrement de m’avoir lue et d’avoir rédigé cette jolie chronique. Merci aussi pour le commentaire Amazon, ça m’aide beaucoup ♡

    J'aime

    • ArkellanaBooks dit :

      Tout ce que j’ai dis dans cette chronique est vraiment sincère, j’ai vraiment très envie de découvrir tes autres romans car ces deux premiers lus sont de magnifiques découvertes.

      Merci à toi ! Et merci aussi de me redonner goût à l’écriture de mon côté, j’ai tendance à beaucoup me freiner dans l’écriture, mais à chaque fois que je te lis, j’ai à nouveau envie d’écrire et c’est très important pour moi ♡

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s